Ma routine pour cheveux frisés

cheveux-frises

Les cheveux frisés nécessitent un entretien minutieux et régulier. Il existe de nombreuses façons d’en prendre soin. Voici la mienne.

Un masque capillaire une fois par semaine

Tous les dimanches, je m’occupe de mes cheveux le temps d’une matinée ou d’une après-midi. Ce soin est primordial car il va permettre de discipliner et de nourrir mes cheveux pour le restant de la semaine. Quand je ne le fais pas, je ressens bien  la différence ; mes cheveux sont secs et cassants.

1- Je commence par un shampoing pour enlever toute la crème que j’ai accumulé au cours de la semaine pour redéfinir mes boucles. Ça permet aussi à ma tignasse de profiter pleinement des bienfaits du masque que j’applique par la suite. Je n’ai pas de shampoing préféré ; je n’accorde pas d’importance aux shampoings et me contente de prendre des shampoings pour cheveux secs et cassants.

2- J’applique un masque. J’ai pour habitude de ne pas appliquer toutes les semaines le même masque ; j’aime bien tester de nouveaux produits et pour le moment j’alterne entre trois valeurs sûres :

  • Fix my hair de Aunt’Jackies : c’est une marque que j’affectionne à la base grâce au curl lala que j’utilise au quotidien et parce que la marque revendique une composition saine de ses produits. Même si tous les produits de la gamme ne m’ont pas convaincue, je vous recommande sans détour le curl lala et le masque Fix my Hair. Ce masque nourrit et hydrate considérablement les cheveux, si bien que les résultats sont visibles dès la première application. Les cheveux sont plus forts aussi. En fait le masque est à base d’huile de coco, d’avocat, et de beurre de mangue. Le beurre de mangue nourrit, adoucit et prévient les pointes fourchues.                     8,95€ sur le site superbeaute.fr, que je vous recommande grandement car la livraison est rapide (48h) et il y a beaucoup de choix.
  • Anti-Breakage strenghtening masque de Shea Moisture : il rend les cheveux forts et diminue la casse. L’odeur est vraiment top. C’est un plaisir de l’avoir sur la tête. Le résultat est visible dès la première application. Pour lire l’article que j’ai fait au sujet de ce masque, cliquez ici.
  • Deep treatment masque de Shea Moisture : il hydrate et revitalise les cheveux secs et cassants. Il est super efficace. L’odeur par contre n’est pas top mais on s’y fait rapidement. C’est un masque enrichi au beurre de karité que j’ai acheté sur le site superbeaute.fr et qui coûte 15,95€… ouai le prix fait mal.

masque-capillaire

J’aurais bien ajouté un dernier masque : l’ultra cholesterol de Dark And Lovely, mais la composition est cracra et je ne compte plus en racheter vu le choix de produits plus sains que l’on a désormais sur le marché.

masque-capillaire-dark-and-lovely

 

3- Je laisse poser le masque capillaire 1h, des fois plus, des fois une nuit… puis je rince à l’eau, et j’applique une crème définissante pour les boucles : curl lala de Aunt Jackie’s.

Un bain d’huile une fois par mois

Une fois par mois je réalise un bain d’huile pour nourrir et hydrater mes cheveux plus intensément que lors de ma routine hebdomadaire ou quotidienne. On a tendance à mélanger un tas d’huiles alors que ce n’est pas forcément plus efficace. Beaucoup d’huiles végétales ont les mêmes propriétés du coup rien ne sert selon moi, de mélanger des huiles qui ont les mêmes propriétés et ont les mêmes effets sur le cheveux.

Des huiles pour chaque problématique

Avant de vous parler  de mon masque, je vais tout simplement vous citer les propriétés de certaines huiles végétales. Je ne m’attarderai pas sur les bienfaits des huiles sur la peau et le corps en général car ce n’est pas l’objet de mon article.

  • avocat : elle est conseillée pour les cheveux secs et cassants. Elle nourrit les cheveux en profondeur et favorise la pousse des cheveux grâce aux nombreuses vitamines qui font sa réputation exceptionnelle. L’omega 3 que contient l’avocat permet d’hydrater considérablement la fibre capillaire. Pénétrant facilement et stimulant la repousse, c’est une huile qui est idéale pour un massage du crâne.
  • sésame : Elle a un rôle de prévention contre la calvitie et les pellicules. C’est une huile hydratante mais très grasse, donc conseillée pour les cheveux secs avant tout. Elle protège aussi les cheveux des rayons UV du soleil.
  • lin : Elle convient à tout type de cheveux. Elle hydrate et soigne en profondeur et est recommandée surtout pour les pointes.
  • amande : Elle est idéale pour les cheveux secs et cassants. Il est dit que cette huile rend les cheveux doux et a tendance à diminuer le volume de nos tignasses.
  • neem : C’est une huile peu connue alors que ses propriétés sont bluffantes ; hydratante, elle soigne les cheveux secs, combat les pellicules, la chute des cheveux et les démangeaisons. On retrouve aussi dans cette huile de l’azadirachtine, un limonoïde qui agit en tant que bactéricide. Si bien que l’huile de neem est aussi recommandée pour lutter contre les poux ou encore le psoriasis.
  • coco : Elle est très connue pour ses propriétés hydratantes mais l’est moins pour ses propriétés anti-bactériennes qui vont permettre de lutter contre les pellicules, les démangeaisons, ou encore la dermatite séborrhéique. Elle est surtout recommandée pour les cheveux secs car c’est l’une des rares huiles à vraiment pénétrer la tige capillaire. Les cheveux gras eux préféreront le lait de coco.
  • germe de blé : Son odeur n’est pas très enchantante mais elle est efficace pour les cheveux secs et abîmés car elle hydrate, répare et nourrit en profondeur le cheveux. Elle protège la fibre capillaire et prévient l’apparition des fourches. Elle est très recommandée pour les cheveux très secs, très bouclés ou crépus.
  • abyssinie : Très recommandée pour les cheveux secs, abîmés, frisés et crépus. Elle nourit, démêle et apporte vigueur, douceur et brillance.
  • argan : elle fortifie et nourrit le cheveux en profondeur. Elle apporte aussi brillance et éclat aux tignasses ternes.
  • olive : C’est une huile très facile à trouver et qui est un véritable allié pour les cheveux secs. Elle est nourrissante, émolliente, fortifiante et adoucissante. Elle est aussi efficace pour lutter contre les poux, la chute des cheveux, et pour stimuler la pousse de ces derniers.
  • Amla : Elle va à tout type de cheveux, et est conseillée pour la croissance de ces derniers. Elle va renforcer les follicules capillaires, prévenir l’apparition de cheveux blancs prématurés et redensifie la chevelure.
  • Aloé Vera : Elle favorise la circulation des follicules capillaires et donc la repousse des cheveux. Elle nourrit, hydrate et redonne de la vitalité aux cheveux secs et cassants.
  • Baobab : Idéale pour les cheveux secs, abîmés, cassants, mais aussi les cheveux frisés et crépus. C’est un embellisseur capillaire qui nourrit et protège les cheveux de la racine aux pointes.
  • bourrache : Elle est surtout connue pour venir en aide aux cheveux colorés, méchés, secs et fourchus. Elle revitalise et favorise la croissance des cheveux.
  • Yangu : Très peu connue et c’est bien dommage car elle discipline les cheveux crépus, frisés, bouclés, tout en les nourrissant. C’est une huile qui prolonge les colorations en protégeant la chevelure des expositions solaires. C’est une huile qui est en rupture de stock et ce partout, très simplement car le lieu de cueillette principal des graines de Yangu se trouve dans le Parc protégé du Mont Kenya. Le gouvernement Kenyan souhaite préserver la quiétude des animaux sauvages et les cueilleurs qui rentrent dans ces zones peuvent être considérés comme des braconniers par les gardiens. Donc les cueilleurs ne peuvent plus se rendre dans le Parc. Résultat : pénurie mondiale. vous aurez donc peu de chance de la trouver. Mais c’est pour la bonne cause et nos tignasses ont plein d’autres alternatives.
  • sapote : Elle est connue pour favoriser la pousse des cheveux et idéale pour les chevelures frisés, crépus ou secs. Elle démêle, nourrit et apporte de la douceur. Elle est aussi très appréciée des cuirs chevelus les plus sensibles.
  • ricin : Celle-ci est très connue pour favoriser la croissance des ongles, des cils et des cheveux, tout en leur apportant souplesse et vitalité. c’est une huile recommandée pour les cheveux épais. Me concernant, elle ne me convient pas. J’ai le cuir chevelu qui gratte quand j’en mets, et en plus j’ai les cheveux vraiment très fins.
  • pépin de raisin : Elle favorise la pousse et est idéale pour les cheveux cassants, fins et abîmés.
  • onagre : Elle fortifie, et redonne de la vitalité aux cheveux secs et colorés.
  • jojoba : Elle est parfaite pour les cheveux gras car elle permet de lutter contre l’excès de sébum du cuir chevelu. Elle nourrit, fortifie et favorise la pousse.
  • noisette : Idéale aussi pour les cheveux gras qu’elle va hydrater sans les alourdir, tout en régulant le sébum.
  • passiflore (ou fruit de la passion) : Convient aux cheveux gras car régulateur de la production de sébum. Elle nourrit sans graisser.

Je vais m’arrêter là mais la liste est vraiment longue.

bain-huile-types

Mon bain d’huile pour les cheveux

Je ne mélange pas 40 huiles pour avoir un maximum d’effets ; comme je vous le disais, certaines d’entre elles ont les mêmes propriétés, donc rien ne sert de les mélanger.

Je mélange seulement deux huiles : une visant à hydrater et nourrir et une visant à fortifier mes cheveux fins. Par ailleurs, l’avantage d’en utiliser qu’une ou deux, est de pouvoir identifier celles qui vous conviennent le mieux. Ainsi à force de tester, j’ai pu me rendre compte que l’huile de ricin, d’argan et l’huile de coco ne sont pas très efficaces sur moi. En général, j’ai le cuir chevelu qui gratte sévère quand j’utilise ces trois huiles.

Et j’ai pu aussi identifier deux valeurs sûres : l’huile d’olive et l’huile de karité.  Cette dernière apporte hydratation et brillance aux cheveux secs. Elle permet aussi de préserver la couleur des cheveux colorés.

Donc pour mon bain d’huile, je mélange à proportions égales, de l’huile de karité et de l’huile d’olive.

bain-d-huile-capillaire

1- Avant d’appliquer le mélange, je réalise un premier shampoing. Pourtant il est stipulé partout qu’il faut d’abord appliquer le bain d’huile avant de passer au shampoing. Je ne suis pas cette consigne car j’estime que mes cheveux sont déjà beaucoup trop imbibés par la crème que j’applique tout au long de la semaine pour redessiner mes boucles. Donc je préfère bien laver mes cheveux avant d’appliquer mon bain d’huile afin que mes cheveux bénéficient du maximum de leurs bienfaits.

2- Je laisse poser le mélange minimum 1h sous un film plastique et une serviette chaude ou encore sous un bonnet chauffant que j’ai acheté sur le site Diouda. Il m’arrive de le laisser poser toute une matinée ou toute une après-midi. Mais jamais la nuit car je n’arrive pas à dormir avec une serviette sur la tête et je n’ai pas la conscience tranquille à l’idée que l’huile puisse imbiber mon oreiller.

bonnet-chauffant-bain-huile
Bonnet chauffant

3- Je fais un second shampoing très léger pour enlever l’excédent d’huile

4- Puis j’applique un après shampoing (le COSLYS – Après-Shampooing Kératine) que je rince au bout de 30 minutes, et je termine par une crème pour hydrater et définir mes boucles (Curl Lala de Aunt Jackie’s).

C’est un soin que j’effectue une fois par mois. Il peut m’arriver de le faire toutes les deux semaines pendant une période bien définie, quand je sens que mes cheveux en ont grandement besoin.

Voili voilou.

Si vous avez des conseils pour hydrater les cheveux secs je suis preneuse.

Comments

  1. Répondre

    Bonjour,

    Je découvre ce blog, qui me parle puisqu’on a à peu près les mêmes cheveux et la même teinte de peau. Un mot sur les produits capillaires et les problèmes de peau: les silicones contenus dans la quasi totalité des leave-in sur le marché ont bousillé ma peau l’an dernier. Il m’a fallu 6 mois pour comprendre et les dermatos ne comprenaient rien à mon acné. Les silicones sont extrêmement occlusifs, que ce soit dans les fonds de teint et pire encore dans les produits capillaires. Le seul qui n’a pas cet effet sur moi est le kinky curly knot today. J’avais testé le leave-in de Giovanni mais il n’est pas très efficace (forcément, très peu de silicones) et cher au vu de la quantité que j’utilise… Donc attention au moment de choisir ses produits pour nos cheveux qui sont en contact constant avec notre visage: un minimum de silicone et une composition simple!

    Merci pour ce blog très intéressant !

    1. Répondre

      Hello,
      merci pour ton commentaire.
      Je t’avouerais que je n’ai jamais réfléchi aux effets des silicones sur notre peau. Et à vrai dire, c’est une piste qu’il faudrait que je creuse car moi je ne sais plus vers quel Saint me vouer pour ma peau.
      Les silicones étant présents dans nos cheveux le sont aussi sur notre peau : mèches de cheveux en contact avec le visage & le dos, ou encore l’oreiller.
      Je vais tenter de m’orienter vers des produits sans silicone pour voir si ma peau daigne enfin chasser toutes ses imperfections. J’ai déjà repéré quelques marques intéressantes.
      Merci pour ton partage 🙂

  2. Répondre

    Je vais commencer à faire ça surtout que j’ai besoin de faire pousser mon afro et bien nourrie mes cheveux. En lisant ton article je me rend compte à quel point je fais n’importe quoi avec mes cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *